Modifications des relations intrafamiliales dans les familles françaises de jeunes enfants pendant le premier confinement lié à la COVID-19 - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Journal Articles Psychologie Française Year : 2022

Modifications of intrafamily relationships in French families with young children during the first COVID-19 lockdown

Modifications des relations intrafamiliales dans les familles françaises de jeunes enfants pendant le premier confinement lié à la COVID-19

Abstract

Introduction In the context of the COVID-19 pandemic, the French state implemented containment measures requiring parents to stay at home with their children, while ensuring, in addition to daily tasks and work, their schooling. Objective The objective of this publication is to present the modifications of parent-child and spousal relationships during this period and their main sources according to the parents. Method An online questionnaire from 28 April 2020 to 29 May 2020 collected data from 490 French families with at least one child from birth to six years old. A content analysis of the discursive corpus was carried out with NVivo software (version 10). Quantitative statistical processing (using STATA software, version 16.1) tested the relationships between socio-demographic variables, as well as those relating to the parents’ experiences, and “strained” and “strengthened” intrafamily relationships. Results While for 33.3% of the respondents, family relationships did not change, they became stronger for 42.5% and tense for almost a quarter (24.3%). Conclusion Understanding the sources of tension experienced by families of young children during lockdown, as well as what enabled other families to better cope with this situation, may enable measures to be implemented to deal with the consequences of the discomfort generated by the lockdown and to avoid further psychological problems during possible future ones.
Introduction Dans le cadre de la pandémie liée à la COVID-19, l’État français a mis en place des mesures de confinement obligeant les parents à rester chez eux avec leurs enfants, tout en assurant, en plus des tâches quotidiennes et du travail, leur scolarité. Objectif L’objectif de cette publication est de présenter les modifications des relations parents-enfants et entre conjoints pendant cette période et leurs principales sources selon les parents. Méthode Un questionnaire en ligne du 28 avril 2020 au 29 mai 2020 a permis le recueil des données de 490 familles françaises ayant au moins un enfant de moins de six ans. Une analyse de contenu du corpus discursif a été réalisée avec le logiciel NVivo (version 10). Un traitement statistique quantitatif (réalisé par le logiciel STATA, version 16.1) a testé les relations entre les variables sociodémographiques, ainsi que celles relatives au vécu des parents, et les relations intrafamiliales « tendues » et « renforcées ». Résultats Si pour 33,3 % des répondants, les relations familiales ne se sont pas modifiées, elles se sont renforcées pour 42,5 % et tendues pour près d’un quart (24,3 %). Conclusion Comprendre les sources des tensions vécues par les familles de jeunes enfants pendant le confinement, ainsi que ce qui a permis à d’autres familles de mieux vivre cette situation, peut permettre une mise en place de mesures visant à prendre en charge les conséquences du mal-être généré par la vie confinée et à éviter de troubles psychologiques ultérieurs lors de possibles prochains confinements.

Dates and versions

hal-04104790 , version 1 (24-05-2023)

Identifiers

Cite

S. Pinel-Jacquemin, M. Martinasso, A. Martinez, A. Moscaritolo. Modifications des relations intrafamiliales dans les familles françaises de jeunes enfants pendant le premier confinement lié à la COVID-19. Psychologie Française, 2022, 67 (3), pp.181-201. ⟨10.1016/j.psfr.2022.02.002⟩. ⟨hal-04104790⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More