Troquer le changement social contre les bonnes pratiques de gestion : L'animation face aux transformations du secteur associatif

Cécile Vachée 1 Christophe Dansac 2
1 Organisation Non Orientées vers le Profit et Gouvernance (ONOP-G)
LRPMip - Laboratoire de Recherches Pluridisciplinaires du Nord-Est Midi-Pyrénées
2 Organsisations Non Orientées vers le Profit et Gouvernance (ONOP-G)
LRPMip - Laboratoire de Recherches Pluridisciplinaires du Nord-Est Midi-Pyrénées
Résumé : Cette communication a pour but d'interroger, dans le contexte associatif français, la perspective d'une homologie structurelle entre les organisations du tiers secteur et les entreprises marchandes, et la façon dont le néo-libéralisme, par son empreinte dans tous les secteurs, peut obérer les capacités d'intelligence stratégique de l'animateur. Elle tente de répondre à la question suivante : Dans un contexte ou les organisations doivent sécuriser leurs financements, et pour ceci la plupart du temps développer ou varier leurs activités, comment les logiques de rationalisation et de croissance influencent-elles l'animateur dans sa façon d'impliquer les publics ? Le contexte socio-économique et politique dans lequel les associations baignent les fragilise. Les craintes des dirigeants associatifs, concernant les moyens financiers ou humains de leur action sont grandissantes. La mise en concurrence, à toutes les échelles territoriales, par des politiques volontaires et/ou la raréfaction des ressources financières, les amène à s'inscrire dans une course en avant visant à sécuriser leurs financements et particulièrement ceux qui sont nécessaires à la préservation de leurs emplois. Certains animateurs s'avouent ainsi contraints à une " pêche aux projets " dans laquelle ils ont le sentiment de s'éloigner de leur vocation émancipatrice initiale. À ces pressions qui s'exercent sur les financements s'ajoutent la culture de la responsabilité des politiques publiques et les évaluations qui l'accompagnent. Elles obligent les acteurs associatifs à rationaliser leur activité afin de pouvoir en rendre compte. Cette culture de l'" accountability ", dont certains sociologues ont déjà dénoncé les effets pervers dans le travail social, impose à l'animateur un rôle de gestionnaire au détriment de ses missions originelles. À ces contraintes s'ajoutent des dispositifs incitatifs (promotion du bénévolat, du service civique, du mécénat de compétences), des quasi-injonctions institutionnelles (au partenariat, à la mise en réseau, à la mutualisation), et une disponibilité saillante de certains moyens (agences de moyen, outils de communication) qui entraînent l'animateur dans une démarche opportuniste plutôt que planifiée à partir de ses valeurs. Or " on ne contrecarrera pas le projet néolibéral d'anesthésie de la capacité citoyenne sans le développement d'une praxis réfléchie et compétente " (Lafortune, Augustin, Bélanger, & Gillet, 2009). Ce travail vise à montrer comment l'ensemble de l'environnement dans lequel évoluent les associations peut éloigner l'animateur de cette praxis pourtant indispensable. À partir d'enquêtes menées sur les besoins des associations, d'analyse qualitative des parcours d'associations et de leurs bénévoles, et de témoignages de professionnels, on repère des mouvements qui modifient la façon de prendre en compte les autres acteurs associatifs (bénévoles, dirigeants, adhérents et bénéficiaires) et nuisent à la transformation sociale que l'animateur devrait pourtant conduire avec eux.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
L'animation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique ?, CSE - Carrières Sociales Editions, pp.115-130, 2013, 978-2-9541390-4-3
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00950172
Contributeur : Christophe Dansac <>
Soumis le : vendredi 21 février 2014 - 09:29:55
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:11
Document(s) archivé(s) le : mercredi 21 mai 2014 - 10:50:40

Fichier

VachA_e_Dansac_2012_-_Troquer_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00950172, version 1

Collections

Citation

Cécile Vachée, Christophe Dansac. Troquer le changement social contre les bonnes pratiques de gestion : L'animation face aux transformations du secteur associatif. L'animation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique ?, CSE - Carrières Sociales Editions, pp.115-130, 2013, 978-2-9541390-4-3. 〈hal-00950172〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

522

Téléchargements de fichiers

271