Évaluation des pratiques éducatives et des relations gémellaires : Adaptation d'un outil pour les mères de jumeaux de 4 - 7 ans

Résumé : Le lien gémellaire se construit in utero et dure toute la vie (Piontelli, 1999). Si cette relation s'élabore essentiellement autour d'implications chaleureuses et conflictuelles (Smith, 2008), de nombreuses variables structurelles interfèrent dans la qualité de la relation gémellaire, notamment les pratiques éducatives parentales et plus spécifiquement celles mises en place par les mères (Robin, Josse, Casati, Kheroua & Tourrette, 1993 ; Tourrette, Robin & Josse, 1988). De ce fait, l'objectif de cette communication est double : présenter l'outil que nous avons construit et adapté pour évaluer les Pratiques Educatives et les Relations Gémellaires (Lamarque, Troupel-Cremel, & Zaouche Gaudron, 2012) du point de vue de la mère et présenter les premiers résultats issus de cette recherche. Pour cette étude, 56 mères de jumeaux participent. Les enfants sont âgés de 4 à 7 ans (M = 5.5 ; ET=1.57) et appartiennent à des couples monozygotes (15), dizygotes (33) et à des couples dont le type de gémellité est inconnu (8). Le questionnaire est composé de 140 items et permet de mesurer quatre dimensions : les pratiques éducatives, la relation gémellaire, le degré de similarité des jumeaux et le degré de différenciation maternelle. Les principaux résultats mettent en exergue que 75 % des mères se considèrent comme étant gémellisatrices versus 25 % dégémellisatrices. Pour autant, leurs scores très homogènes amènent à considérer un continuum dans leurs pratiques éducatives. Cette étude met également en évidence que l'individuation est une pratique éducative à part entière. De plus, un lien est apparu entre les représentations des mères concernant leurs pratiques éducatives et la qualité de la relation gémellaire. Cependant, ce résultat ne s'observe que dans le cas des jumeaux dizygotes de même sexe, où des relations gémellaires sont perçues comme ayant un niveau de conflit plus élevé. Enfin, le type de gémellité n'influencerait pas la qualité de la relation gémellaire ni même les pratiques éducatives des mères ce qui amène, à ce jour, une perspective nouvelle quant à l'étude de la gémellité.
Type de document :
Communication dans un congrès
V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, s.l., France. pp.136-143, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018798
Contributeur : Véronique Rouyer <>
Soumis le : samedi 5 juillet 2014 - 15:12:44
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 octobre 2014 - 10:47:07

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Lamarque_Troupe...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018798, version 1

Collections

Citation

Marie Lamarque, Olivia Troupel-Cremel, Chantal Zaouche-Gaudron. Évaluation des pratiques éducatives et des relations gémellaires : Adaptation d'un outil pour les mères de jumeaux de 4 - 7 ans. V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, s.l., France. pp.136-143, 2014. 〈hal-01018798〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

581

Téléchargements de fichiers

2008