Le modèle danois et la flexicurité européenne : Une « stratégie à deux bandes » de persuasion par l'expertise,

Résumé : Le modèle européen de flexicurité entend concilier la flexibilité des marchés du travail et la sécurité des travailleurs. Cet article examine comment les acteurs politiques et administratifs de la Commission européenne se sont adaptés à un contexte politique et institutionnel difficile. Dans une stratégie de persuasion à deux bandes, le « triangle d’or de la flexicurité danoise » a d’abord permis d’éviter l’opposition des représentants des syndicats européens. Ce cadrage a ensuite dû être nuancé pour éviter la résistance des États membres qui refusaient d’adopter un modèle excessivement centré sur un cas national. En expliquant pourquoi, au cours des processus de cadrage, certains experts ont été préférés à d’autres, cet article met l’accent sur la dimension stratégique du choix de l’expertise et souligne ses effets dans l’affaiblissement des conflits politiques.
Type de document :
Article dans une revue
Gouvernement & action publique, Presses de sciences po, 2014, Les avatars du néolibéralisme, 2 (2), pp. 55-79. 〈10.3917/gap.142.0055〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01198869
Contributeur : Hélène Caune <>
Soumis le : jeudi 28 janvier 2016 - 17:47:07
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 12:02:41

Identifiants

Collections

Citation

Hélène Caune. Le modèle danois et la flexicurité européenne : Une « stratégie à deux bandes » de persuasion par l'expertise,. Gouvernement & action publique, Presses de sciences po, 2014, Les avatars du néolibéralisme, 2 (2), pp. 55-79. 〈10.3917/gap.142.0055〉. 〈hal-01198869〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140