Système familial et attachement : revue de la question

Résumé : L'attachement parent–enfant constitue un lien affectif entre l'enfant et sa mère ou son père, qui lui permet d'utiliser celle-ci, ou celui-ci, comme un port de sécurité lorsqu'il est en situation de détresse, puis comme une base de sécurité à partir de laquelle il peut à nouveau explorer lorsque le danger a disparu. D'abord focalisée sur la dyade mère–enfant, la théorie de l'attachement s'est ensuite étendue à celle constituée par le père et son enfant, puis à un ensemble de figures proches de l'enfant (frères, soeurs, grands-parents, pairs, etc.). Aujourd'hui, plus de 30 ans après sa validation empirique initiale, l'attachement parent–enfant interroge encore la communauté scientifique. Parallèlement, la théorie du système familial nous enseigne que, constituée d'éléments en interaction, la famille, premier milieu dans lequel baigne l'enfant, fonctionne comme un système. Ainsi la jonction entre ces deux modèles théoriques est-elle largement souhaitée et nombreux sont les auteurs qui la sollicitent afin de comprendre l'influence des relations intrafamiliales sur la qualité de l'attachement parent–enfant. Ces relations incluent les relations conjugales, coparentales, parent–enfant et les relations fraternelles. Nous nous proposons ici de faire le point sur l'ensemble des recherches qui ont étudié l'impact de chacune d'elles sur la qualité de l'attachement parent–enfant. Ce travail s'inscrit dans une perspective écosystémique et constitue une étape importante vers une approche systémique de l'attachement, prenant en compte la dynamique de l'ensemble des relations familiales. Abstract The parent–child attachment is an emotional bond between the child and his mother, or his father, who allows it to use her, or him, as a safety haven, when in distress, and then as a security base from which it can explore again when the danger has disappeared. Initially focused on the mother–child dyad, attachment theory then spread to the one established by the father and his child, then a set of figures closed to the child (brothers, sisters, grandparents, peers, and so on.). Today, more than 30 years after its initial empirical validation, the parent–child attachment is still interviewing scientists. Meanwhile, another theory involves research in psychology, the family system. Consisting of interacting elements, the family functions as a system and is also the first milieu in which steeps the child. The junction between the two theories is widely desired, and many are the authors who seek to understand the influence of intra-family relations on the quality of parent–child attachment. These relationships include marital relations, co-parenting, parent–child and sibling relationships. We propose here to take stock of all the researches that have studied the impact of each of them on the quality of parent–child attachment. This work is part of an eco-systemic perspective and is an important step toward a systemic approach, taking into account the dynamics of all family relationships.
Type de document :
Article dans une revue
Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, Elsevier Masson, 2009, 57 (3), pp.167 - 172. 〈10.1016/j.neurenf.2008.09.006〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01498538
Contributeur : Stéphanie Pinel-Jacquemin <>
Soumis le : vendredi 28 avril 2017 - 11:10:29
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 juillet 2017 - 12:10:19

Fichier

SPJ NEUADO_corrigé.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

S. Pinel-Jacquemin, Chantal Zaouche-Gaudron. Système familial et attachement : revue de la question . Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, Elsevier Masson, 2009, 57 (3), pp.167 - 172. 〈10.1016/j.neurenf.2008.09.006〉. 〈hal-01498538〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124

Téléchargements de fichiers

311