Ouvertures biaisées, les figures du leurre dans The Insider de Michael Mann - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Murmure Year : 2007

Ouvertures biaisées, les figures du leurre dans The Insider de Michael Mann

(1)
1
Vincent Souladié

Abstract

Depuis The Jericho Mile (Comme Un Homme Libre, 1979), son premier long métrage, le cinéaste Michael Mann fait de la représentation de l’enfermement l’un de ses motifs de prédilection, élaborant des rapports formels complexes entre l’intérieur et l’extérieur, l’ouverture et la fermeture. Ses décors opposent par exemple les verticales de l’architecture post-moderne aux autoroutes tendues vers l’horizon, dessinant comme une topographie urbaine de forme carcérale. Ce cloisonnement de l’espace filmique n’est pas sans suggérer, nous semble-t-il, la rectitude morale des héros, personnages opiniâtres, prisonniers de leur environnement, inscrits dans la finitude d’un récit, condamnés malgré eux à poursuivre des quêtes stériles portées par le fantasme de l’évasion. Ainsi, Michael Mann provoque une déliaison fondamentale entre le dedans et le dehors, utilisant les signes d’ouverture et de fermeture comme autant de figures du leurre qu’illustre, mieux que jamais peut-être, The Insider (Révélations, 1999), son huitième film.
Fichier principal
Vignette du fichier
Vers une sortie désenchantée.pdf (2.13 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
Vers une sortie désenchantée.DOC (1.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01526292 , version 1 (02-10-2018)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-01526292 , version 1

Cite

Vincent Souladié. Ouvertures biaisées, les figures du leurre dans The Insider de Michael Mann. Murmure, 2007, Ouvrir-fermer, 3. ⟨hal-01526292⟩

Collections

UNIV-TLSE2 PLH
65 View
57 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More