Immigration and National Identity: Historiography Perspectives in France - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2007

Immigration and National Identity: Historiography Perspectives in France

(1)
1

Abstract

France emerged as a country of destination for a large number of immigrants from about the middle of the 19th century. Historiographical perspectives reveal what is at stake in such a history and permit the exploration of significant aspects of national identity. Presenting a synthesis of the bibliographical sources, books, studies and pamphlets, both scientific and otherwise, since 1900, this study highlights the main developments in the various analyses and narratives about this phenomenon. Successive waves of migration have transformed the manner in which this topic is presented and described, but this transformation relates also to the inner changes within French society itself. Like a mirror, the figure of the migrant unmasks the collective identities and symbolic boundaries of each community. Thus, the categories used point towards new models which are intrinsically related to the social and cultural process.
En Europe, la France présente la particularité d’être depuis plus d’un siècle un pays d’immigration de masse. L’historiographie sur le sujet dévoile les enjeux identitaires que recouvre un tel fait saisi dans la durée. L’immigration est en effet un révélateur pour l’identité nationale et les frontières symboliques qui la définissent. En présentant un panorama de synthèse des sources bibliographiques, des publications de l’entre-deux-guerres aux ouvrages scientifiques les plus récents, l’étude souligne les principaux tournants dans la manière d’appréhender le phénomène. Différents facteurs ont en effet transformé la façon d’en écrire l’histoire et de l’insérer dans le récit national: les vagues migratoires successives, les mutations de la société française elle-même et bien sûr l’évolution générale des sciences humaines et de la discipline historique. Aux premiers travaux partagés entre l’idée d’assimilation et les craintes xénophobes succède après la Seconde Guerre mondiale une approche démographique et économique visant à accompagner les politiques publiques de recrutement. Les contestations des années 1970 ouvrent de nouvelles explorations, alors qu’une première génération d’historiens se met au travail. L’immigration s’est depuis constitué comme un champs propre de la recherche historique, foisonnant et diversifié, dont les résultats croisent les débats et polémiques d’actualité sur la place des étrangers au sein de la société française.
Fichier principal
Vignette du fichier
& 2007 Cliohres - Imagining frontiers (Pise).pdf (136.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution
Loading...

Dates and versions

hal-01558642 , version 1 (09-07-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01558642 , version 1

Cite

Laure Teulières. Immigration and National Identity: Historiography Perspectives in France. Lud'a Klúsáková, Steven Ellis Imagining Frontiers, Contesting Identities, Edizioni Plus - Pisa University Press, pp.43-58, 2007. ⟨hal-01558642⟩
124 View
901 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More