L’intégration et la mise en œuvre des principes marchands dans le secteur de l’eau en milieu rural et semi-urbain béninois

Résumé : Les réformes du secteur de l’eau potable en milieu rural et semi-urbain au Bénin ont globalement suivi les recommandations des agences d’aide internationale, en conformité avec le « référentiel marchand » de l’eau (Baron et Maillefert, 2011). Celui-ci est caractérisé par plusieurs principes : (1) la décentralisation des compétences aux communes ; (2) la délégation de la gestion du service d’eau à des opérateurs privés ; (3) la tarification de l’eau et son paiement systématique au volume ; et (4) la participation des acteurs dans la gestion de l’eau. Cet article vise à analyser l’intégration et la mise en œuvre des principes du référentiel marchand dans les réformes, et à analyser comment ils sont reçus par les acteurs du secteur à différentes échelles territoriales. Nos enquêtes qualitatives menées au niveau national et dans les communes de Djougou et de Kpomassè montrent qu’il ne semble pas y avoir de remise en cause des principes mêmes du référentiel marchand par les acteurs du processus de décision et ceux qui sont chargés de leur mise en œuvre. Cela ne signifie pas pour autant que ces principes ne suscitent pas de résistances ni de controverses dans leur mise en application.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01631164
Contributor : Luis Orozco <>
Submitted on : Wednesday, November 8, 2017 - 5:35:04 PM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 6:31:17 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Héloïse Valette, Fabrice Gangneron, Alain Bonnassieux. L’intégration et la mise en œuvre des principes marchands dans le secteur de l’eau en milieu rural et semi-urbain béninois. Anthropologie & développement, LIT Verlag, 2017, pp.113 - 142. ⟨http://anthropodev.revues.org/547⟩. ⟨10.4000/anthropodev.547⟩. ⟨hal-01631164⟩

Share

Metrics

Record views

210