La mobilité des étudiants au sein des activités non formelles : le cas des ONG

Résumé : Pour la construction européenne, le programme Erasmus tient une place éminente. Une des priorités est la mobilité étudiante, une mobilité vue tant comme mécanisme éducatif que comme instrument de promotion d'une citoyenneté active. Avec l'intégration des programmes pour la jeunesse dans le nouvel Erasmus+, une nouveauté émerge étant donné que des activités éducatives formelles et non formelles peuvent coexister. Notre intérêt se porte sur la coopération des institutions éducatives (comme les universités) avec leur univers extérieur et plus spécifiquement avec les Organisations Non Gouvernementales (ONG). Ayant mené une telle coopération, nous allons réfléchir sur les perspectives de cette coopération afin d'établir des articulations plus structurées entre activités éducatives non formelles et cursus formels pour assurer leur validation institutionnelle.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01830559
Contributor : Christiana Charalampopoulou <>
Submitted on : Thursday, July 5, 2018 - 10:51:12 AM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 1:32:04 AM
Long-term archiving on : Monday, October 1, 2018 - 5:06:42 PM

File

La mobilite des etudiants et O...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01830559, version 1

Citation

Christiana Charalampopoulou, Georgios Stamelos. La mobilité des étudiants au sein des activités non formelles : le cas des ONG. Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles "Coopérer?", CNAM, Jun 2015, Paris, France. ⟨hal-01830559⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

59