L’accentuation des noms masculins en -της du grec ancien

Résumé : L’accentuation des noms en -της, particulièrement complexe, peut être résumée en grande partie au moyen de règles plus synchroniques que diachroniques. Cet article tente de mettre en évidence les différents facteurs qui régissent cette accentuation, en s’interrogeant sur le rapport entre les lois diachroniques et les règles synchroniques : on analyse ainsi la conjonction des facteurs morphologiques et dérivationnels, des facteurs phonétiques (y a-t-il, notamment, une loi phonétique de recul de l’accent dans les mots à finale iambique ?) ou à la frontière entre la phonétique et la morphologie, ainsi que des facteurs sémantiques (certains microsystèmes lexicaux ont pu connaître une extension analogique d’une accentuation particulière).
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01859848
Contributor : Eric Dieu <>
Submitted on : Wednesday, August 22, 2018 - 4:28:02 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01859848, version 1

Collections

Citation

Eric Dieu. L’accentuation des noms masculins en -της du grec ancien. Lalies (Paris), Paris: Presses de l'Ecole normale supérieure, 2009, 29. ⟨hal-01859848⟩

Share

Metrics

Record views

31