Estimating the environmental impact of intensive pre-colonial iron production of West Africa: The contribution of a multi-proxy study in Bassar region (Togo) - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year :

Estimating the environmental impact of intensive pre-colonial iron production of West Africa: The contribution of a multi-proxy study in Bassar region (Togo)

ESTIMER L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL D’UNE PRODUCTION DU FER PRÉ-COLONIALE ET INTENSIVE EN AFRIQUE DE L’OUEST : l’apport d’une étude multi-proxy en Pays Bassar (Togo)

(1) , (2) , (1) , (3)
1
2
3

Abstract

Metallurgy in the Bassar region (Togo) began before the CE and underwent significant intensification in production from the 14th century. This region, one of the major centres of iron metallurgy in West Africa, practiced intensive metallurgy until the early 20th century before stopping production completely in the 1950s. This activity was very early the focus of archaeological research (de Barros 1985, 1986, 1988). It was considered one of the main causes of massive deforestation and degradation of the vegetation due to the large demand for wood. However, palaeoenvironmental research is locally non-existent. The objective of this study is to alleviate a real lack of knowledge concerning the environmental impact of iron metallurgy in Bassar. This research was conducted at the scale of the catchment of the Tatré, a small waterway 8 km long, where a large number of metallurgical remains are found (more than 300 slag heaps). A detailed analysis of the morphostructural context and a chronostratigraphic study of the sedimentary record of the Tatré were conducted to identify the impacts of metallurgical activity on the morphogenetic system of the waterway and their landscape footprint (changes in surface conditions, erosive crises, changes in hydrosedimentary dynamics due to forest clearing, etc.). In parallel, phytolith research was performed to reconstruct vegetation landscapes and highlight patterns of exploitation of wood resources and phenomena of opening up of landscapes in relation to metallurgy.
La métallurgie en pays Bassar (Togo) a débuté avant notre ère et a connu une intensification importante de sa production à partir du xive siècle. Cette région, qui représente un des centres majeurs de la métallurgie du fer en Afrique de l’Ouest a fonctionné de manière intensive jusqu’au début du xxe siècle et s’arrêta complètement dans les années 1950. Très tôt, cette activité a fait l’objet d’un intérêt particulier des recherches archéologiques (de Barros 1985, 1986, 1988). Elle fut considérée comme l’une des causes majeures d’une déforestation massive et d’une dégradation de la végétation en raison de la demande importante de bois nécessaire à son fonctionnement. Pour autant, les recherches paléoenvironnementales demeurent inexistantes localement. L’objet de cette étude est de palier à un réel manque de connaissances sur l’impact environnemental de la métallurgie du fer en Pays Bassar. Cette recherche a été menée à l’échelle du bassin versant du Tatré, petit cours d’eau de 8 km de long, qui comporte un nombre important de vestiges sidérurgiques (plus de 300 amas de scories). Ainsi, une analyse précise du cadre morphostructural et une étude chronostratigraphique des archives sédimentaires du Tatré ont été réalisées afin d’identifier les impacts de l’activité sidérurgique sur le système morphogénétique du cours d’eau et leur empreinte paysagère (changement des états de surface, crises érosives, modifications des dynamiques hydro-sédimentaires dues à des défrichements…). Parallèlement, des recherches phytolithiques ont été réalisées afin de reconstituer les paysages végétaux et de mettre en avant les modalités d’exploitation des ressources ligneuses et les phénomènes d’ouverture des paysages en relation avec la sidérurgie.
Not file

Dates and versions

hal-02011402 , version 1 (07-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02011402 , version 1

Cite

Aline Garnier, Matthieu Fressard, Yann Le Drezen, Caroline Robion-Brunner. Estimating the environmental impact of intensive pre-colonial iron production of West Africa: The contribution of a multi-proxy study in Bassar region (Togo). 23e Colloque de la Society of Africanist Archaeologists (SAfA), Jun 2016, Toulouse, France. ⟨hal-02011402⟩
158 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More