Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Du prologue médiéval au discours préfaciel de la Renaissance : éléments de continuité et de rupture entre manuscrits et premiers imprimés

Résumé : L’"ars artificialiter scribendi" n’a pas révolutionné du jour au lendemain l’aspect et le contenu des livres. Cependant l’imprimeur ou le libraire, en tant que nouveaux acteurs dans le circuit de diffusion du livre, ont tenu à faire connaître leur "avis au lecteur". À partir d’exemples tirés d’incunables et d’imprimés du 16e siècle, cet article montre dans quelle mesure le discours préfaciel des imprimeurs/libraires a recyclé une partie du discours auctorial constitué en topique dans les prologues des manuscrits médiévaux, avant de développer des accents plus spécifiques.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02931657
Contributor : Florence Bouchet <>
Submitted on : Monday, September 7, 2020 - 10:12:32 AM
Last modification on : Tuesday, September 8, 2020 - 3:27:13 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02931657, version 1

Collections

Citation

Florence Bouchet. Du prologue médiéval au discours préfaciel de la Renaissance : éléments de continuité et de rupture entre manuscrits et premiers imprimés. Poétique : revue de théorie et d'analyse littéraire, Seuil, 2019, 186, pp.195-214. ⟨hal-02931657⟩

Share

Metrics

Record views

14