What if the Persians had conquered Carthage and the West? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

What if the Persians had conquered Carthage and the West?

Et si les Perses avaient conquis Carthage et l'Occident ?

(1)
1
Jérémy Bonner
  • Function : Author
  • PersonId : 1100918

Abstract

Herodotus says that in 525 BC. AD, the Persians, when they had just got their hands on Egypt, had for project to continue their conquest in the direction of Carthage and the West (3.19). Who is preventing them? Their Phoenician subjects and allies, who have a sea power indispensable to the Persians, and who themselves founded Carthage. The Persians then modify their plans and decide to confront the Greeks. This is the story of a fundamental and little-known geopolitical rupture and the authors of which would be, according to Herodotus, the Phoenicians. What if the Persians had conquered Carthage and the West?
L'événement, d'après Pierre Laborie, c'est le fait lui-même et la trace qu'il laisse dans l'histoire. Au cours de l'Antiquité grecque, les auteurs anciens ont déjà bien compris ce fait : Thucydide voit dans la guerre une succession d'événements qui marquent l'histoire. Elle est menée par des acteurs, Grecs, Perses, Phéniciens ou Romains qui possèdent en Méditerranée une certaine puissance au cours du premier millénaire av. J.-C.. Penser l'événement, c'est d'ailleurs le plus souvent l'associer à la guerre : une bataille navale ou bien le siège d'une cité. Dans ce cadre, il est fondamental pour comprendre le fonctionnement de la géopolitique méditerranéenne, tel qu'a pu le théoriser Yves Lacoste : Hérodote décrit à travers les Guerres médiques des rivalités de pouvoir et d'influence entre des puissances pour la domination d'un territoire. Enfin, l'événement joue parfois un rôle de rupture dans le cours de l'histoire : il s'agit de celui qui conduit à la guerre ou à la paix. Ainsi la bataille de Salamine conduit à une reconfiguration du rapport de force défavorable aux Perses, au profit des Grecs. Cependant, l'événement à l'origine d'une rupture n'est pas toujours une bataille, bien qu'il implique pourtant une importante reconfiguration géopolitique. Hérodote raconte qu'en 525 av. J.-C., les Perses, alors qu'ils venaient de mettre la main sur l'Égypte, avaient pour projet de continuer leur conquête en direction de Carthage et de l'Occident (III, 19). Qui les en empêche ? Leurs sujets et alliés phéniciens, une puissance maritime indispensable aux Perses, qui ont eux-mêmes fondé Carthage. Les Perses modifient alors leurs plans et décident d'affronter les Grecs. C'est ici l'histoire d'une rupture géopolitique fondamentale et méconnue, dont les auteurs seraient, d'après Hérodote, les Phéniciens. Et si les Perses avaient conquis Carthage et l'Occident ?
Fichier principal
Vignette du fichier
Et si les Perses avaient conquis Carthage et l'Occident.pdf (128.8 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03248144 , version 1 (03-06-2021)

Licence

Attribution - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03248144 , version 1

Cite

Jérémy Bonner. Et si les Perses avaient conquis Carthage et l'Occident ? : Le rôle de rupture que confère Hérodote aux Phéniciens dans les choix géopolitiques perses à la veille des Guerres médiques. Rupture(s) :Journée d'études des doctorants de l'École Doctorale Tesc, Doctorants de l'École doctorale TESC - Université Toulouse Jean Jaurès, Mar 2021, TOULOUSE, France. ⟨hal-03248144⟩

Collections

UNIV-TLSE2 PLH
45 View
35 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More