Rapport au savoir musical des professeurs des écoles et pratiques d’enseignement : un transfert parfois complexe

Résumé : La musique à l’école primaire dans le système français a de tout temps été considérée comme le « parent pauvre » de l’éducation pour des raisons institutionnelles, sociales, mais aussi personnelles à l’enseignant qui se considère souvent peu armé pour l’enseigner. Pourtant, une étude montre que, contrairement à l’idée communément admise, les enseignants qui pratiquent la musique ou qui ont bénéficié d’une formation personnelle ne mettent pas forcément en oeuvre davantage d’activités musicales dans leur classe (Maizières, 2009). Analysé à partir des outils socio-linguistiques d’Escol, les propos d’un certain nombre d’enseignants (16) confirment que le transfert entre leurs propres savoirs musicaux et leurs pratiques enseignantes est parfois complexe.
Type de document :
Article dans une revue
Education et didactique, 2011, 5 (2), pp.53-64. 〈http://educationdidactique.revues.org/1203〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01194412
Contributeur : Frédéric Maizières <>
Soumis le : dimanche 6 septembre 2015 - 22:02:25
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-01194412, version 1

Collections

Citation

Frédéric Maizières. Rapport au savoir musical des professeurs des écoles et pratiques d’enseignement : un transfert parfois complexe. Education et didactique, 2011, 5 (2), pp.53-64. 〈http://educationdidactique.revues.org/1203〉. 〈hal-01194412〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95