L’art poétique d’Arnaut Daniel

Abstract : L’art poétique d’Arnaut Daniel s’appuie sur la tradition des 'coblas unissonans', avec dans une première étape l’invention de la 'cobla estrampa' (strophe sans rimes), pour finir avec celle du prototype de la sextine qui procède d’une occultation orchestrée des liaisons interstrophiques. Sa prédilection pour le nombre de six couplets, pour les mots brefs, son sens aigu de l'esthétique des sonorités de la langue, son goût pour le principe de circularisation trouvent un aboutissement singulier dans 'Lo ferm voler'.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de Carrefour Ventadour, Carrefour Ventadour, 2013, 2012, pp.107-131
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01449961
Contributeur : Dominique Billy <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 19:01:48
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:17

Identifiants

  • HAL Id : hal-01449961, version 1

Collections

Citation

Dominique Billy. L’art poétique d’Arnaut Daniel. Cahiers de Carrefour Ventadour, Carrefour Ventadour, 2013, 2012, pp.107-131. 〈hal-01449961〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65