La dimension symbolique dans l’esthétique d’Auguste Brizeux

Résumé : Brizeux fait appel au nombre trois de façon récurrente dans son œuvre, avec une double référence à la religion catholique et à la culture celtique. Il met aussi en œuvre des structures spéculaires, en particulier dans son invention du sonnet inversé, la construction des dizains, mais aussi dans les “seuils” métriques de nombreux poèmes dont certains rappellent la structure des polyptyques. Ces recherches qui se retrouvent dans l’organisation de la série des 'Histoires poétiques' témoignent d’un souci esthétique particulier qui infléchit la créativité hugolienne dans des directions nouvelles qu’emprunteront les Parnassiens, sous des formes différentes, dépourvues de références religieuses. On observe au passage que le futur dizain réaliste cultivé par Coppée, structure dont la neutralité formelle contraste avec ces recherches, prend sa source dans ce recueil.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'histoire littéraire de la France, Presses universitaires de France (PUF), 2008, 108, pp.61-85
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01449973
Contributeur : Dominique Billy <>
Soumis le : lundi 30 janvier 2017 - 19:30:43
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01449973, version 1

Collections

Citation

Dominique Billy. La dimension symbolique dans l’esthétique d’Auguste Brizeux. Revue d'histoire littéraire de la France, Presses universitaires de France (PUF), 2008, 108, pp.61-85. 〈hal-01449973〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

186