Le verbe grec ἰαίνω : étude philologique et étymologique

Résumé : L’objet de cet article est de déterminer si le verbe grec ἰαίνω a bien pour sens premier celui de « chauffer, amollir par la chaleur », comme une analyse strictement philologique invite plutôt à le penser, ou si, à la suite de J. Latacz, il serait envisageable de considérer que, dans les poèmes homériques, ce verbe n’était nullement associé à l’idée de chaleur (qui résulterait, selon lui, d’une réinterprétation secondaire de la part des scholiastes et des lexicographes), mais dénotait simplement l’idée d’un mouvement, ce qui permettrait d’établir la légitimité de son rattachement traditionnel à la racine indo-européenne *h1ei̯s(h2)- « mettre en mouvement, impulser, pousser, exciter, fortifier ».
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01859830
Contributor : Eric Dieu <>
Submitted on : Wednesday, August 22, 2018 - 4:17:58 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01859830, version 1

Collections

Citation

Eric Dieu. Le verbe grec ἰαίνω : étude philologique et étymologique. Lalies (Paris), Paris: Presses de l'Ecole normale supérieure, 2014, 34, pp.143-159. ⟨https://www.presses.ens.fr/periodiques_8_lalies.html⟩. ⟨hal-01859830⟩

Share

Metrics

Record views

43