Taking technology adoption into consideration right from the design stage: acase-study in viticulture. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Perspectives Interdisciplinaires sur le Travail et la Santé Year : 2020

Taking technology adoption into consideration right from the design stage: acase-study in viticulture.

Prendre en compte l’adoption technologique dès le stade de la conception : le cas d’un projet en viticultureadoption des technologies, conseil agricole, intervention ergonomique en conception, représentation, viticulture

(1) , (1) , (2)
1
2

Abstract

Viticultural practices must evolve if they are to meet economic, environmental, and sanitary challenges. The agricultural advisory service, enhanced by new technologies, is a promising lever. However, not many farmers are adopting these technologies. The adoption of new technology begins in the design phase where differences in the designers’ socio-cognitive conceptions of the user activity can occur. These gaps can lead to technologies which do not match the future users’ activity needs and, consequently, are often rejected. To reduce these gaps, the input of an ergonomics intervention, which examined a technology design project, was studied through an ongoing description of the ergonomic process. The research led to an objective portrait of the agricultural advisor’s activity, which formed the basis for the cognitive synchronisation of the designers’ work. By carrying out, right from the design stage, sociocognitive adjustments to the various representations of the user activity, an ergonomics intervention can make it easier for new technology to be adopted.
Les pratiques viticoles doivent évoluer pour répondre aux enjeux économiques, environnementaux et sanitaires. Le conseil agricole, soutenu par de nouvelles technologies, est un levier prometteur. Pourtant, ces technologies sont peu adoptées. L’adoption technologique trouve ses fondements dès la conception, où peuvent se manifester des décalages sociocognitifs, au sujet de l’activité des utilisateurs, entre les différents acteurs du projet. Ces décalages peuvent induire la conception de technologies peu adaptées à l’activité des futurs utilisateurs, et donc peu adoptées. Pour réduire ces décalages, les apports d’une intervention ergonomique, menée dans un projet de conception technologique, ont été étudiés à partir d’une pratique réflexive. La recherche a mené à un portrait objectivé de l’activité de conseiller agricole, qui a servi de base à la synchronisation cognitive entre acteurs de la conception. Par son action d’ajustement sociocognitif sur les représentations de l’activité des utilisateurs, dès la phase de conception, l’intervention ergonomique peut agir en faveur de l’adoption technologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Prendre en compte l’adoption technologique dès le stade de la conception_ le cas d'un projet en viticulture..pdf (284.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02951047 , version 1 (28-09-2020)

Identifiers

Cite

Jean Larbaigt, Céline Lemercier, Irène Gaillard. Prendre en compte l’adoption technologique dès le stade de la conception : le cas d’un projet en viticultureadoption des technologies, conseil agricole, intervention ergonomique en conception, représentation, viticulture. Perspectives Interdisciplinaires sur le Travail et la Santé, 2020, 22-1, ⟨10.4000/pistes.6442⟩. ⟨hal-02951047⟩
55 View
98 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More