Chanter dans la tranchée : de la quasi insouciance des ponts de Paris aux espoirs des tranchées de Lagny

Résumé : Les études tant historiques que musicologiques ou encore journalistiques médiatisent largement, depuis quelques décennies, les chansons produites dans les cafés-concerts, les cabarets. Mais il est une catégorie de chansons, produites en un lieu spécifique à la Première guerre, que les travaux scientifiques questionnent moins : c'est la chanson des poilus reprise, détournée, consignée, composée et recomposée, dont la présence dans les journaux de tranchées atteste de la vitalité. Nous proposons à partir de la chanson Dans les tranchées de Lagny, dont l’auteur est resté anonyme, d’envisager quelques-uns des savoirs à enseigner dans le cadre de processus d’apprentissage spécifiques à l’éducation musicale en collège, ou à la musique en lycée. Les élèves sont invités à mener une double enquête pour connaître, faire (pour la partie vocale par exemple) et comprendre le quotidien des tranchées, dans les longs moments d’attente, pour sortir de l’horreur et du bruit de la guerre.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01212108
Contributor : Odile Tripier-Mondancin <>
Submitted on : Tuesday, October 6, 2015 - 10:39:39 AM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:28:58 PM
Long-term archiving on : Thursday, January 7, 2016 - 10:25:45 AM

File

2014-Pastel-article.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01212108, version 1

Collections

Citation

Odile Tripier-Mondancin. Chanter dans la tranchée : de la quasi insouciance des ponts de Paris aux espoirs des tranchées de Lagny. Revue Pastel, 2014, Commémorer la Première Guerre mondiale : entre histoire et mémoires, 5, pp.33-37. ⟨hal-01212108⟩

Share

Metrics

Record views

202

Files downloads

784